Souscrire une assurance auto quand on est étudiant

Lorsque l’on passe le permis de conduire, nous n’avons qu’une seule envie : posséder le fameux sésame et profiter de la liberté qu’il octroie. Cependant, avoir son permis implique d’autres dépenses que les leçons de conduite et le passage à l’examen. Avoir son permis, cela signifie qu’il va falloir investir dans sa première voiture et dans une assurance. Pour les étudiants et leur petit budget, l’accumulation des diverses assurances étudiantes peut vite devenir onéreuse… à moins de suivre les conseils de cet article.

Pourquoi souscrire une assurance automobile ?

volant-voiture

Selon la loi du 27 février 1958 sur l’assurance automobile, le propriétaire d’un véhicule est dans l’obligation de l’assurer, au moins avec une assurance responsabilité civile. Cette dernière sert à couvrir les dommages de certains accidents mais le conducteur responsable n’est pas indemnisé des dégâts qu’il a subit.

De plus, une assurance complémentaire vous permet, selon les formules, d’être remboursé d’une partie ou de la totalité de vos frais dû à :

  • Un vol ;
  • Un incendie ;
  • Une catastrophe naturelle ;
  • Au dépannage de votre véhicule ;
  • Une réparation d’un bris de glace ;
  • Un accident de la route.

L’assurance auto étudiante (ou non) assure également un service d’assistance, une responsabilité civile (obligatoire), une garantie de performance ainsi qu’un remboursement des frais de défense et de recours à la justice.

Enfin, souscrire une bonne assurance automobile permet de bénéficier de services qui facilitent grandement la vie comme un prêt de véhicule en cas d’immobilisation ou encore la restitution de votre véhicule après réparation des dommages à votre domicile ou sur votre lieu de travail.

Quelle assurance auto choisir ?

voiture

Choisir une assurance auto peut vite s’avérer être un calvaire devant la grande pluralité des offres proposées par les compagnies d’assurances. Cependant, il est possible de s’y retrouver et de choisir la meilleure solution grâce à des conseils simples à mettre en œuvre.

Tout d’abord, utilisez des comparateurs en ligne ou comparez vous-même les offres et garanties proposées par les assureurs. N’hésitez pas à vous faire aider d’un aîné, qui a lui l’habitude des assurances. Etudiez en détails les risques exclus des formules envisagées, le montant des plafonds de garanties et des franchises applicables ainsi que les extras offerts. Notez qu’une bonne assurance auto étudiante peut vous faire profiter de la reprise des années « parents » pour commencer avec du bonus.

De plus, votre recherche et votre choix final doivent tenir compte de vos besoins et surtout de votre budget. Pour cela, faites des simulations et constituez-vous un petit dossier pour savoir comment et à quelle hauteur vous êtes solvable. Vérifiez que l’assurance sélectionnée vous donne la possibilité de payer votre cotisation par paiement annuel, trimestriel, mensuel ou trois fois sans frais, afin que vos solutions de paiements soient optimales.

Enfin, dernier conseil, vérifiez si l’organisme auquel vous vous êtes affilié lors de votre inscription à la Sécurité sociale étudiante propose d’autres assurances à destination des étudiants. Plusieurs structures possèdent en effet des offres d’assurances auto/2 roues. Le plus de cette astuce, c’est que l’assureur aura déjà connaissance de votre dossier ainsi que de vos besoins spécifiques.

 

Si malgré vos recherches aucune compagnie d’assurance n’est d’accord pour vous couvrir, vous pouvez avoir recours au Bureau Central de Tarification (BCT), qui assurera votre véhicule avec la garantie responsabilité civile obligatoire. Plus d’informations sur le BCT à cette adresse : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2660

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *